Monde des Rêves 2.0 de Salomon Koubatsou

Monde des Rêves 2.0 de Salomon Koubatsou

Chapitre 2: Atteindre le point précis

   Au bord de l'impressionante falaise St-Louis. Perdue au milieu des forêts, noyée entre les buissons, constituée d'une simple et rudimentaire plateforme creusée dans la pierre qui offre un panorama complet de la vallée; et en particulier, une vue imprenable sur le lac Osian qui s'étend à son pied.

 

   Mauvais point pour les responsables du lieu, aucune rambarde de sécurité n'est là pour protéger d'un éventuel accident. Tout au plus, une simple pancarte prévient de se tenir loin du bord; cela a toujours été bien suffisant pour éviter les accidents jusqu'à maintenant, alors pourquoi changer, n'est-ce pas?

 

   Le petit Mattéo et ses parents ont décidé de pique-niquer à cet endroit précis. Pour profiter de la vue sensationnelle. Ils ne sont toutefois pas assez observateurs pour repérer ma présence dans les feuillages, bien qu'à quelques centimètres d'eux.

 

  Mais après tout, quel humain pourrait me repérer?

 

   L'inconscience et la bêtise des humains ne cessera jamais de m'exaspérer. Le jeune enfant de 8 ans très remuant ne cesse de tournoyer sur ses petites jambes au bord de la falaise, titillant les nerfs de la gravitation en faisant parfois malencontreusement tomber quelques petits cailloux dans le vide, vers une chute de plusieurs centaines de mètres, se terminant soit dans le lac, soit directement sur les pierres qui le bordent de tout côté. Les parents mangent paisiblement leurs sandwichs maisons à quelques pas de leur progéniture, se contentant de lui jeter un coup d'oeil à intervalle régulier tout en marmonnant vaguement de faibles mises en garde, trop accaparés par la mayonnaise dégoulinant de leurs jambons pour, comme ils disent, "jouer les surveillants". Apparement, ils sont persuadés que les accidents n'arrivent toujours qu'aux autres.

 

  Mais ce qu'ils ignorent, c'est que pour moi, ils sont tous des autres.

 

   La peau mate et les cheveux clair, le T-shirt parsemé de poussière, Mattéo saute à cloche-pied sur une marelle imaginaire, superbement indifférent à l'immensité du paysage qui s'offre à sa vue. S'il savait ce qui allait arriver, l'aurait-il regardé? Les parents auraient-ils vu le paysage différement?

 

   Là où je passe, le territoire change. Le plus magnifique des lacs se transforme en marécage sinistre pour peu qu'une de mes cibles ait succombé à proximité. Je sais déjà que pour les deux inconscients de parents, ce beau lieu de vacances deviendra sous peu un cauchemardesque souvenir. Là où on les appela maman et papa pour la toute dernière fois.

 

   La difficulté de ce travail-ci est que ma jeune cible ne cesse de se mouvoir de tout côté, rendant plus ardu mon devoir de ne pas me faire remarquer durant ma besogne. Le corps couvert de mon manteau noir toujours dissimulé dans les buissons alentours, je me tiens en embuscade depuis des heures. J'ai ramassé un long et dur bâton boueux. La corniche est faite en partie de pierrres et de branches terreuses. À chaque petit saut de Mattéo, des graviers dévalent la pente et se précipitent au fond du vide. Ma mission est de faire en sorte que l'enfant se trouve précisément sur ces graviers.

 

   Avec un silence emprunté aux serpents, ma main tenant le bâton glisse avec douceur hors de ma cachette, rampe aux pieds frétillants de Mattéo, et pose l'extrémité du bout de bois sur une pierre précise de la corniche. Une pierre porteuse. Mon coeur tambourine d'excitation à m'en briser les côtes. La dernière étape est maintenant de s'emparer du bon moment. Dès que ma cible posera son pied à cet endroit... Il ne faudra pas hésiter; il n'y aura pas de seconde tentative. Il n'y a jamais de seconde tentative. C'est bon pour les humains, pas pour le Temps et la Nature. Pas pour l'Assassin.

 

   Le jeune et frêle insouciant continue ses jeux, terriblement proche de la pierre funeste. Soudain, il fléchit les genoux et saute en l'air de toute la force de ses petites jambes. Je sens mes pupilles se rétracter tant ma concentration sur l'endroit où il retombera est à son comble... Mais il atterrit quelques centimètres sur le côté. Je m'évertue à contrôler ma respiration que je pressens ne demander qu'à s'affoler.

 

  10 minutes passent. Par trois fois, Mattéo m'avait dupé à son insu en caressant de près ma pierre piégée, sans toutefois consentir à y poser le pied.

 

  L'attente se prolonge. Je reste aux aguets.

 

  Puis d'un coup, les pieds de Mattéo atterrissent lourdement sur ma pierre.

 

  Un rapide coup d'oeil du côté des parents: Ils restent focalisés sur leurs sachets de chips. Mais ma cible ne va pas tarder à sauter plus loin, il faut agir maintenant, dans cette même fraction de seconde.

 

   Du mouvement le plus ferme et précis possible, je déloge la pierre de la corniche à l'aide du bâton boueux. Entraînant avec elle les jambes de ma cible. Le Temps se fige un instant, une éternité passe dans son regard, ce regard qui prend conscience peu à peu de ce qui est en train d'arriver. Le cerveau de Mattéo, ses pensées, tout à été stoppé, il est paralysé par la peur ancestrale que l'on éprouve à l'instant où l'on se retrouve face à sa mort. Face à sa fin.

 

  Ce fantôme d'expression. Je le savoure avec délice.

 

   Le Temps reprend vite sa course. Les deux géniteurs abrutis lèvent la tête avec stupeur en entendant le bruit des gravats. Ils n'ont que le temps d'aperçevoir une forme floue plonger vers le bas dans une panache de fumée poussièreuse avant que leur fils ne disparaisse de leur vie à tout jamais, littéralement arraché à leur vue, englouti par la terre.

 

  Leurs beuglements d'horreur résonnent dans toute la montagne. Ce sont ces cris qui accompagneront le jeune innocent dans le Monde des Rêves. Pendant l'ultime instant que dure encore sa chute.

 

  Il aura suffit d'une pierre. D'un petit coup de bâton bien plaçé.

 

  Et les cauchemars des deux endeuillés commençent dès à présent.

 



04/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres